La Gratuité des transports publics : à la fois social et écologique

À propos d’un challenge de 10 ans : il y a 10 ans, un ticket de bus ou de tram pour De Lijn ne coûtait encore que 1,20 euro. Et pourtant, les transports publics devraient devenir toujours moins chers si nous voulons miser sur le transport social et écologique. Les transports publics sont une alternative sociale et écologique à l’auto.

À propos d’un challenge de 10 ans : il y a 10 ans, un ticket de bus ou de tram pour De Lijn ne coûtait encore que 1,20 euro. À la SNCB, la situation n’est pas vraiment meilleure. Entre 1995 et 2017, les prix ont augmenté de 65 % et ils continuent à grimper. Les prix, aussi bien pour De Lijn qu’à la SNCB, montent beaucoup plus vite que les salaires. Et pourtant, les transports publics devraient devenir toujours moins chers si nous voulons miser sur le transport social et écologique. Les transports publics sont une alternative sociale et écologique à l’auto. Ils vont nous aider à réaliser nos ambitions climatiques et une utilisation accrue des transports publics peut améliorer sensiblement la qualité de l’air dans les villes. Dans un pays où la qualité de l’air est dramatique dans beaucoup de villes, la nécessité de passer à des moyens de transport moins polluants est encore plus grande.

C’est pour cette raison qu’avec RedFox, le mouvement des jeunes du PTB, nous revendiquons des transports publics gratuits. C’est en premier lieu une mesure écologique. En favorisant et en promouvant l’usage des transports publics, nous nous lançons dans la lutte contre le changement climatique. Si nous voulons atteindre le but d’être climatiquement neutres en 2050, nous devons oser prendre des mesures radicales et ambitieuses. Une de ces mesures est la gratuité des transports publics. En plus, la gratuité des transports publics est une mesure sociale. Elle garantit la mobilité de base de tous dans notre pays. Un réseau de transport public gratuit de qualité va augmenter la mobilité des Belges, renforcera la vie sociale et renforcera l’économie en rendant les commerces plus accessibles.

Mais tout cela est-il réalisable ? Ne nous raconte-t-on pas des histoires ? Pas du tout ! Le Luxembourg a été récemment le premier pays au monde qui a introduit les transports publics gratuits. En Estonie, tous les bus sont gratuits.

Plusieurs villes européennes ont rendu les transports publics gratuits ces dernières années. Si c’est possible à Luxembourg, à Talinn et à Dunkerque, pourquoi n’est-ce pas possible chez nous ? C’est une question de choix politiques. La Belgique dépense encore des milliards par an pour les voitures de société. C’est à nous de faire le choix : optons-nous pour la politique suffocante et polluante qui mise uniquement sur l’auto ou bien optons-nous pour l’alternative socio-écologique de l’avenir, des transports publics gratuits ?

Signez la pétition pour des transports publics gratuits


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Mara De Belder
    a publié cette page dans RedFox News 2019-02-23 09:47:04 +0100

Paré pour l'action?